Vergetures grossesse : qu’est-ce que c’est ?

 

Une vergeture est une strie sur la peau qui apparaît lorsque la peau atteint son élasticité maximale. Il s’agit d’un déchirement du collagène et des fibres élastiques situés dans le derme, qui est la 2ème couche de la peau, juste sous l’épiderme, la partie visible de la peau. Les vergetures peuvent être d’abord de couleur violacée puis avec le temps blanche nacrée (là déjà ça commence à être plus sympa). Elles apparaissent le plus souvent sur le ventre, les seins, les cuisses, les bras ou les fesses.

 

Vergetures grossesse : comment les limiter ?

 

J’ai bien dit « limiter », et pas « éviter », car je ne suis pas vendeuse de rêves. Malheureusement, il n’existe pas de moyen sûr de passer à côté des vergetures. En fait, vous aurez beau mettre toutes les crèmes du monde, il y a une forte prédisposition génétique à cela. Si votre maman en a eu, il y a de fortes chances pour que vous aussi.

Par contre, il est possible de limiter les dégâts en hydratant correctement son ventre (et autres zones à risques si besoin) dès lors que la peau commencera à s’étirer. Pour ma part, ayant des prédispositions génétiques, j’ai commencé au 3ème mois de grossesse, pour mettre toutes les chances de mon côté. Il existe de nombreuses crèmes ou huiles sur ce marché. En éliminant toutes celles qui avaient une mauvaise composition (oui oui, il existe des crèmes vergetures grossesse avec des compo dégueu… sympa pour bébé !), j’ai finalement opté pour un lait Alphanova (noté 17,5/20 sur l’appli INCI Beauty). J’ai préféré prendre un lait/crème plutôt qu’une huile car le lait pénètre bien dans la peau, ne laisse pas la peau grasse et ne tache pas les vêtements. Chacun ses goûts !

En me tartinant matin et soir de cette crème, ma peau a commencé à craquer au début du 8ème mois. Je n’aurai pas évité ces fameuses vergetures, mais sans hydrater cela aurait probablement été pire !

 

Vergetures grossesse : comment les atténuer ?

 

Oubliez les produits qui vous promettent de faire disparaître vos vergetures, ils n’existent pas (à moins d’utiliser le laser peut-être, mais je ne connais pas). Les vergetures restent des déchirures donc rien ne pourra de nouveau être comme avant (je suis fataliste là non ?!)

Par contre, il est possible de les atténuer ! En souhaitant rester dans les compositions naturelles, j’ai utilisé une huile végétale de rose musquée, connue pour ses vertus réparatrices (s’il vous en reste après, rien n’est perdu, elle fait aussi anti-rides). L’odeur est agréable et pareil, elle ne laisse pas de film gras sur la peau et ne tâche pas les vêtements. Si vous n’allaitez pas, vous pouvez l’associer à quelques gouttes d’huile essentielle d’hélichryse italienne, connue pour ses vertus régénérantes. C’est une huile assez couteuse car elle est rare mais son efficacité n’est plus à prouver.

Après plusieurs mois d’utilisation, mes vergetures se sont bien estompées, elles ont blanchi et sont beaucoup moins visibles.

Bambin 2 Mains Tous droits réservés – Mentions légales – CGV – Politique de confidentialités

Découvrir les ateliers